Actualités

August 26 – September 1, 2018

Universités d'été

Dolomites-italy-photo-church-1023-612x412_c.jpg

Summer school clinial ethics support services

The fee is Euro 950 for person for the whole week.

For general information and questions regarding the location in the Dolomites: Lucia Mariani lucia_m049@yahoo.com)  or Luciana Caenazzo luciana.caenazzo@unipd.it

Registration: Luciana Caenazzo luciana.caenazzo@unipd.it

The deadline for application is April 30, 2018.

The EUROPEAN CLINICAL ETHICS NETWORK(ECEN), established in 2005, consists of an European Network of clinical ethics experts in practice, research, and training within the field of Clinical Ethics Support Services (such as Clinical Ethics Committees, Clinical Ethics Consultations, and Moral Deliberation). One of its aims is to further improve the quality and professional competence of those involved in Clinical Ethics Support Services (CESS) in Europe and internationally.

The ECEN Summer School will be a good opportunity to stimulate exchanges and future cooperation among European and International colleagues. It will thereby contribute to another ECEN goal: to share experiences and stimulate critical reflection on the field of Clinical Ethics Support Services in order to contribute to professional quality.

05/09/2018

Journées d'études

1-photo-of-amsterdam.jpg

The 5th Open Forum Day

The Open Forum Day is organized prior to the EACME conference (see https://www.eacme2018.amsterdam/).

There is a maximum of 50 participants (first come first serve). Please register by sending an email to: cristina.gavrilovici2012@gmail.com. Participants have to pay a fee of 25 € for room, coffee/tea and lunch (to be paid on site).

We hereby invite you to attend and contribute to the fifth ECEN Open Forum Day on 5th of September 2018. Anyone interested is invited to complete the attached document for submissions and send it to: cristina.gavrilovici2012@gmail.com before the May, 13th, 2018!

 

The European Clinical Ethics Network (ECEN) was founded in 2005 by Veronique Fournier (Paris) and Bert Molewijk (VUmc Amsterdam) in order to share both clinical and research experiences regarding clinical ethics support in general (such as: clinical ethics consultation and moral case deliberation). The increasing prominence of these activities within the domain of clinical ethics necessitates transparency and improvements with respect to theory, methodology, quality and results of research of clinical ethics support services. The ECEN is a small network consisting of 27 members from 16 European countries. The ECEN meets once a year.

The ECEN have created an initiative called “Open Forum Day” as a platform organized by and for people with experience in the practice, research and training of clinical ethics support.

With the ECEN Open Forum Day the ECEN hopes:

  • To exchange and share ideas and experiences with colleagues who have experience in Clinical Ethics Support Services (CESS) who are just about to implement or have already implemented CESS structures (clinical case presentation or general experience with CESS);
  • To exchange evaluation research with respect to CESS.
  • To exchange empirical Research and/or education experience in CESS
  • To inform colleagues about the ECEN and its work regarding clinical ethics support and services (CESS);
  • To exchange experience from relevant case consultations.

You are invited to join us and share your clinical experiences, research designs & plans, results and questions with your professional peers within the field of CESS and submit an abstract for a presentation, case-report, research proposal etc.

Possible subjects for presentations: Research in CESS, Clinical Ethics Case Discussions, Challenges in CESS practice, CESS in different contexts (e.g. hospitals, community etc.), Evaluation and Documentation of CESS, CESS and organizational ethics etc.
Decisions about the submitted abstracts and proposals, made by the ECEN Steering Group, will be communicated in mid- June 2018.

17-18/09/2018

Universités d'été

location-mobil-home-biarritz.jpg

Université d'été Ethique, Alzheimer et maladies neurodégénératives 2018 : Vivre l'instant présent, anticiper les instants futurs,

« Vivre le moment présent, anticiper les instants futurs ». Ces deux propositions ne doivent pas s’entendre comme des mots d’ordre. L’enjeu éthique est, bien au contraire, de reconnaître à la personne malade un droit à imaginer son futur. Car c’est bien ce droit qui risque sans cesse de lui être ôté aussi bien par les parcours de soin, par les prédictions médicales que par la maladie elle-même.

« Vivre le moment présent, anticiper les instants futurs » : il nous semble que les deux vont toujours de pair puisque l’être humain se vit toujours, au présent, comme un être de projet. À cet égard, aussi bien l’appel à vivre au présent que l’injonction plus ou moins tacite à s’adapter aux états futurs, peuvent participer d’une même violence contre la personne malade. Dans les deux cas, c’est précisément à ce même droit – celui d’imaginer son futur - que l’on porte atteinte.

C’est pourquoi il nous semble aussi essentiel de reconnaître l’évolutivité des maladies dites neuro-dégénératives. Là où la dégénérescence annonce une succession de pertes, l’évolution décrit une série imprévisible d’événements. Elle suggère que « ce qui arrive en fin de compte ce n’est pas l’inévitable mais l’imprévisible » (J.M. Keynes). Nous aurions beau tenter de prédire la maladie, d’en caractériser médicalement les symptômes, d’en anticiper la trajectoire aussi précisément que possible, il restera toujours, dans le vécu de la maladie et les possibles qu’elle ouvre, une dimension irréductiblement imprévisible.

Dès lors, l’enjeu pour la réflexion éthique et pour cette Université d’été 2018 ne sera pas de chercher à anticiper ou à prévenir les risques ; mais de veiller, avec les personnes malades, à la préservation de nos « potentiels évolutifs ». Paul-Loup Weil-Dubuc, Chercheur en éthique à l'Espace éthique Ile-de-France

 

19/09/2018

Conférence

Capture.JPG

Le tact dans le soin : une exigence éthique

Nouvelle Faculté de Médecine, amphi Rabelais (station et parking Occitanie)

Contact : pascaline-rocher@chu-montpellier.fr
Inscription en ligne : https://goo.gl/HSvK2C

« Avoir du tact, c’est toucher sans toucher. » (La pudeur, Eric Fiat, 2016)


Tact du regard, tact de la main, tact des mots… Au travers des paroles et des gestes échangés, c’est par une attitude nuancée d’attention et de soutien que se traduit le tact.
Phénomène moral d’adaptation à ce qu’exige la situation d’intimité imposée en situation clinique, il est indispensable pour rendre supportable ce moment de passivité souvent subi comme une violence intrusive par le patient. Dans la relation de soin, le tact procède d’une conscience aiguë de la vulnérabilité de la personne malade et de la singularité de l’échange. C’est une perception fine de la complexité de la situation et de ses aspects pertinents.
Le tact prend donc une double dimension dans la pratique quotidienne du care : sensorielle et sensible. Etymologiquement, il renvoie d’abord au sens du toucher, le seul des cinq sens à être réciproque. Délicatesse du geste qui prend en compte la sensibilité de l’autre en ménageant sa pudeur. Délicatesse dans l’échange émotionnel aussi, le tact est affaire de perception plus que d’idée,
de connaissance intuitive.
Par l’empathie s’enclenche un mécanisme d’ajustement immédiat des gestes et de la parole du soignant à la personne qui fait l’objet d’attention. En cela, le tact possède une dimension éthique, c’est une vertu. Robert Audi évoque un « devoir de manières » (The good in the right, Robert Audi, Princeton University Press) qui s’ajoute aux principes éthiques fondamentaux.

La santé connectée, une totale mutation ?

Bulletin d’inscription obligatoire à retourner à : Euro Cos Humanisme & Santé Hôpitaux Universitaires de Strasbourg 1, place de l’Hôpital – 67091 STRASBOURG Cedex - France

Ou par scan à eurocos@chru-strasbourg.fr

L’emprise du numérique en santé est un fait de société. Il entraine de profonds changements, impactant tous les domaines de la santé, jusqu’à la transmission des savoirs.


Pour les Rencontres Santé Société Georges Canguilhem, les 5 et 6 octobre 2018, Euro Cos Humanisme & Santé propose aux professionnels, chercheurs et étudiants, de réfléchir ensemble, à ce que peut être l’humanisme en santé à l’ère numérique.

10-12/10/2018

Colloque

Capture.JPG

Colloque des ERER sur l'intelligence artificielle

Date limite d'inscription : 30 septembre 2018
 
Les propositions de communication devront être retournées via le formulaire joint par email à l’adresse : espace-ethique@chu-tours.fr
Jusqu’au mardi 3 juillet inclus

C’est avec plaisir que les membres de l’Espace de réflexion éthique région Centre-Val de Loire vous invitent et vous accueillent à Tours pour ce colloque national des espaces de réflexion éthique, autour de la thématique
de l’intelligence artificielle en médecine et de ses enjeux éthiques.

Dès le mercredi soir, 10 octobre à 18h, l’Espace de réflexion éthique région Centre-Val de Loire vous propose une conférence par M. David Gruson sur cette thématique, et y consacre aussi l’après-midi du jeudi 11 octobre.

18/10/2018

Journées d'études

Complexité.JPG

Les soins palliatifs pédiatriques : accompagner au-delà de la complexité

De 8h à 17h 
Lieu : Institut Gernez Rieux (CHU de Lille), 2 Rue du Dr Schweitzer, 59000 Lille

INSCRIPTION

Téléchargez le programme

Le quotidien de chaque professionnel est nourri par les valeurs qui l’animent. Celles-ci peuvent être mises à mal par la complexité de nombreuses situations. (Médicales, psychologiques, sociales, culturelles, institutionnelles…).

En soins palliatifs pédiatriques, cette complexité peut pousser le corps soignant dans ses limites, lui donner un sentiment de frustration, d’impuissance, d’échec, le pousser à se questionner sur son rôle, ses compétences et ses missions.

Qu’est-ce que cela interroge ? La médecine palliative aurait-elle une réponse ?

Par l’interdisciplinarité et le partage d’expériences, cette journée sera l’occasion d’apporter un éclairage pour accompagner au-delà de la complexité.

03/11/2018

Colloque